Etude de leur consommation en France

D’après une étude réalisée par le CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie) réalisée en 2005 :

  • 81% des français âgés de 14 ans et plus aiment vraiment le chocolat.
  • Parmi ces amateurs de chocolat :
  • 30% en mangent tous les jours ou presque
  • 45% une à 3 fois par semaine
  • 23% une à 3 fois par mois
  • 3% jamais.

Dans l’enquête du CREDOC, les quantités moyennes de chocolat consommées au cours de l’année, en dehors des moments festifs, sont raisonnables et même faibles, puisqu’elles sont de 10g par jour chez les enfants et 3,8g par jour chez les adultes.

Les bienfaits du chocolat

Tout le monde connaît le chocolat pour sa richesse en Magnésium et en potassium, mais peu savent que la pâte de cacao contient aussi du fer, du fluor, du cuivre, du bétacarotène, des vitamines B et E et des poly phénols (en particulier les flavanols).

Tableau de composition des chocolats

CHOCOLAT NOIR 70% CACAO AU LAIT BLANC
============================== ========================= ========================= =========================
Energie (pour 100g) 561 kcal 567 kcal 543 kcal
Protéines (pour 100g) 8g 6,7g 8g
Glucides (pour 100g) 31g 51g 58,3
Lipides (pour 100g) 45g 37,3g 30,9
Fibres (pour 100g) 7g 1,3g 0
Calcium (pour 100g) 60mg 200 – 220mg 250 – 300mg
Magnésium (pour 100g) 170mg (56% des AJR) 55 – 60mg 17 – 30mg
Potassium (pour 100g) 400 – 600mg 420mg 370mg

Le chocolat augmente le bon cholestérol.

Beaucoup de personnes qui "ont du cholestérol" se privent à tort de chocolat.

Les lipides du beurre de cacao apportent plus de 2/3 d’Acides Gras MonoInsaturés (AGMI) dans le sang. Rappelons alors que les AGMI font baisser le mauvais cholestérol (LDL cholestérol).

Les travaux de J. Marsu montrent que la consommation de chocolat noir fait augmenté le bon cholestérol (HDL Cholestérol) et baissé le mauvais cholestérol (LDL Cholestérol).

Le chocolat a des effets protecteurs sur le système cardio-vasculaire

Le chocolat est riche en tanins qui font partis des polyphénols, en particulier les flavanols. Ces derniers ont une action anti-oxydante, ils luttent contre les radicaux libres susceptibles de léser les tissus et d’induire des affections cardio-vasculaires.

A l’action bénéfique des polyphénols s’ajoutent celle :

  • des lipides du beurre de cacao : effet hypocholestérolémiant
  • de la vitamine E : action antioxydante
  • du bêta-carotène : action antioxydante
  • du cuivre : action antioxydante
  • des phytostérols : effet hypocholestérolémiant
  • du potassium : baisse de la tension artérielle

Nous constatons que même avec les consommations actuelles raisonnables relevées lors de l’enquête CREDOC (10g/jour), on bénéficie des effets de protection cardio-vasculaire du chocolat.

Les chocolats au lait ou blancs ont-ils les mêmes effets que le chocolat noir ?

Le chocolat noir contient plus de matière sèche de cacao qu’un chocolat au lait mais la teneur en flavanols contenue dans la pâte de cacao peut varié du simple au quintuple. Donc on peut très bien avoir un chocolat noir avec peu de flavanols et un chocolat au lait qui contient certes moins de cacao, mais plus de flavanols.

En outre, le chocolat blanc qui contient du beurre de cacao dont il garde l’effet hypocholestérolémiant, ne contient pas de pâte de cacao et donc pas de polyphénols. Il n’a donc pas leurs vertus protectrices du système cardio-vasculaire.

Le chocolat : source de tonus et de bien-être

Les quantités de substances psychoactives présentes dans le chocolat, comme le magnésium, la phényléthylamine (PEA) ainsi que la sérotonine qu’il fait sécréter par le cerveau sont trop faibles pour affirmer leur effet psychotrope.

Par contre la flaveur du chocolat induit une sécrétion d’endorphines lorsqu’on le déguste. Ces molécules (dérivés de la morphine) sont source d’euphorie et de bien-être.

D’après LE CHOCOLAT ALIMENT PLAISIR – ALIMENT SANTÉ du Dr Hervé ROBERT Médecin nutritionniste et le Syndicat du Chocolat.